Couchage

Les hamacs de randonnée : comment les choisir et les installer ?

Si dormir à la belle étoile ou sous une tente paraît plus simple, installer un hamac de randonnée sera encore mieux pour pouvoir se reposer après une longue journée de randonnée. L’idéal est de choisir un hamac ultra léger, un équipement facile à installer, une fois en pleine forêt.

Hamac de camp

Choisir son hamac de randonnée : les points à ne pas omettre

Le choix d’un hamac de randonnée doit se faire en fonction de plusieurs paramètres :

Poids

En randonnée, le poids du bagage est un facteur à prendre judicieusement en compte. Avec les accessoires, il est préférable de garder un équipement léger afin de pouvoir profiter pleinement de vos aventures. Choisissez un hamac randonnée léger et compact, de sorte que vous le ne remarquerez à peine dans votre sac à dos. De plus, un hamac poids plume est pratique pour une longue randonnée de plusieurs heures ou de plusieurs jours.

Résistance

Un hamac solide est conçu à partir des matériaux de qualité. Priorisez donc une fabrication solide pour assurer votre sécurité. Si ce n’est pas le cas, il sera fort probable que le hamac lâche et vous vous retrouverez sur vos fesses.

Dimensions

En général, plus le hamac est large, plus il est confortable. C’est en particulier vrai pour les hamacs de couchage qui peuvent servir de lit la nuit. Pour les hamacs que vous utiliserez la journée, il est préférable d’opter pour un équipement léger, mais agréable.

Hamac pour une personne
Hamac pour une personne
Hamac pour deux personnes
Hamac pour deux personnes

Capacité

Prévoyez-vous d’utiliser votre hamac en solo ou avez-vous l’intention de le partager avec une autre personne ? Un hamac randonnée 2 personnes est plus large et plus solide, mais il est aussi bien plus lourd. Le choix dépend de son utilisation, néanmoins, ne montez jamais à deux dans un hamac conçu pour une personne !

Confort

Dans quelle position peut-on dormir ? Le hamac permet-il de dormir sur le ventre ? Assurez-vous que le hamac réponde le plus à vos besoins et à vos exigences. En toile coton, en toile parachute, ou en filet… les hamacs sont conçus pour dormir ou se reposer. En tant que tel, le confort est un point à prioriser. Ceux qui sont faits en toile de parachute sont respirants, ce qui vous permet de rester au frais, même par un temps humide.

L’utilisation

Il existe plusieurs types de hamacs qui répondent aux besoins de chacun. En montagne, les abris-hamac ou hamacs tente randonnée vous protègeront des intempéries. Si vous partez en randonnée sous la pluie, un hamac randonnée pluie sera parfait pour remplacer ou compléter votre tente. En période estivale, ce type de hamac vous protègera du soleil.

Hamacs de jour : ces hamacs sont excellents pour une utilisation du jour lors de vos aventures. Vous pourrez toujours les adapter pour un emploi nocturne si vous avez une bâche et une moustiquaire.

Hamacs de nuit ou hamacs de camping : ils sont excellents pour les randonneurs qui préfèrent dormir sous la lune.

Installation

Il vaut mieux choisir hamac randonnée rapide à installer et facile à remballer.

Protection

Si vous envisagez d’utiliser votre hamac comme abri, il est important d’opter pour un modèle qui vous protègera contre le froid, la pluie, le vent et les insectes. Un hamac de randonnée qui ne vous protègera pas contre ces éléments est dangereux.

Prix

Avant d’acheter votre hamac, n’oubliez pas de vérifier votre budget ! Si vous prévoyez d’utiliser votre hamac seulement pour une randonnée, vous avez un large choix sur des hamacs de qualité, mais moins cher. En revanche, si vous prévoyez de l’utiliser intensivement, dépenser plus serait raisonnable. Vous aurez ainsi un produit de qualité, conçu pour durer de nombreuses années.

Installer son hamac de randonnée : les accessoires nécessaires

Loin de ressembler à l’installation d’une simple tente, la mise en place d’un hamac de randonnée nécessite quelques points à bien prendre en compte !

Le système de suspension / fixation

L’installation d’un hamac nécessite un système de suspension léger, résistant et facile d’utilisation. Les deux types de suspension les plus courants sont les élingues whoopie et les sangles, sans oublier les arbres pour accrocher votre hamac. Dans le cas où vous campez dans le désert ou en altitude ou dans un endroit où les arbres sont espacés, il vous faudra penser à un système D.

Une moustiquaire pour hamac

Pour assurer votre confort et votre sécurité, notamment en régions tropicales ou équatoriales, le moustiquaire est un accessoire indispensable. Formant un véritable petit cocon autour du hamac, il couvre l’ensemble de manière à le protéger des insectes et des bestioles rampants. Un hamac de randonnée avec moustiquaire vous procurera un abri contre les insectes de toutes sortes et les animaux nocturnes. Ces hamacs sont excellents pour une utilisation dans les zones humides infestées de moustiques.

Hamac avec moustiquaire
Hamac avec moustiquaire

Une bâche

En plus de protéger votre hamac, la bâche protègera vos affaires personnelles et votre sac à dos de la rosée ou de la pluie. Elle vous procurera un double-toit. Installée au-dessus du hamac et maintenue tendue de chaque côté par des piquets, une bâche vous protègera des intempéries. À défaut de piquets, vous pouvez utiliser des éléments naturels comme les pierres, les branches, etc.

L’isolation

Pour les randonnées en temps frais et venteux, il est primordial de s’équiper d’une couverture de survie, à glisser entre soi et le hamac. Cela protègera votre dos du froid. Un matelas en mousse est également une alternative. D’ailleurs, c’est un standard en camping. Dans des conditions plus froides, il existe des couettes spécialement conçues pour être attachées en dessous du hamac. Pour conserver toute la chaleur, un sac de couchage procurera une isolation complète.

Un matelas pour hamac

Il existe des matelas autogonflants qui sont spécialement conçus pour les hamacs. Épousant parfaitement la forme du hamac, ce sont également des isolants thermiques amovibles. Un matelas offre plus de confort.

Comment installer un hamac de randonnée ?

L’installation d’un hamac sera simple si vous avez un système de suspension efficace. La façon la plus courante d’accrocher un hamac de randonnée est entre deux arbres. Ils serviront de points d’accrochage, ce qui nécessite des troncs robustes pouvant supporter votre poids. Une fois que vous avez trouvé les arbres, vous pouvez à tout moment fixer et enlever facilement votre hamac.

Pour accrocher le hamac aux supports, utilisez des attaches (cordes ou sangles). Pour ne pas abimer l’écorce des troncs, entourez-les plutôt avec des sangles. Ensuite, posez les fixations (de préférence des mousquetons) à l’extrémité des sangles pour accrocher le hamac.

La distance entre les deux arbres qui servent de support doit être de trois mètres au minimum. Pour la calculer, réduisez d’environ 40 à 50 cm la longueur totale du hamac. Pour fixer les attaches, la bonne hauteur est de 1,80 mètre du sol. Généralement, la hauteur des attaches doit correspondre à près de la moitié de la distance entre les supports. Une fois suspendu, le point le plus bas du hamac à vide (le centre) doit se trouver près de 80 cm du sol ou entre les genoux et les hanches de l’usager.

Le hamac doit être bien arqué, comme la forme d’une banane. Ainsi, il vous permet d’être à plat en vous couchant en diagonale. Trop tendu, il sera trop ferme. Trop incurvé, votre dos en souffrira.

Pour accrocher la bâche, la méthode varie selon le modèle utilisé et sa dimension. Prenez compte des instructions d’installation fournies par les fabricants.

Pour la moustiquaire, glissez le hamac au travers puis fermez les extrémités. En règle générale, son installation est plus facile en présence de cordelettes à installer un peu plus haut que les attaches du hamac. Assurez-vous que la moustiquaire soit bien tendue.

Notre top 5 des hamac de campement

Retrouvez notre article sur les lits de camp.

Dernière mise à jour le 2021-08-05