Couchage

Comment choisir un matelas de randonnée ?

Vous êtes passionné(e)s de randonnée et vous souhaitez que votre première nuit à la belle étoile se passe bien ? Partir en randonnée est un moment de plaisir et de découverte. Après une longue journée de marche, vous serez ravis de vous reposer sur un bon matelas confortable. Découvrez comment il vous faut choisir le meilleur matelas de randonnée. Pour dormir en pleine nature, il ne suffit pas d’avoir une tente et un sac de couchage, vous avez besoin d’un matelas. Faire le bon choix d’un matelas de randonnée est incontournable pour passer une bonne nuit sur le bivouac. Avant d’effectuer votre achat, voici quelques conseils pour vous aider dans votre choix.

Les critères de choix d’un matelas de camping

matelas-randonnée

Pour partir en randonnée, il est clair que vous allez alléger au maximum votre sac à dos. Sachant que vous aurez d’autres matériels à emporter en plus du matelas, vous devez trouver un modèle bien adapté. Il existe un large choix de types de matelas, mais pour commencer voici les paramètres à considérer :

  • Le confort
  • L’isolation thermique
  • Le prix
  • Le poids
  • Le volume d’encombrement
  • Le type
  • La durabilité
  • L’épaisseur

Le confort

Avoir un matelas de randonnée confortable est certainement un critère essentiel. Les terrains de campements sont rarement uniformes. Pour éviter d’avoir directement sur le dos les cailloux, le sol dur, il vaut mieux opter pour un matelas de confort.

En effet, la randonnée est une exploration de la nature et que vous devez vous adapter à toutes les circonstances. Cependant, après une longue marche et des kilomètres, avoir un minimum de confort ne vous fera pas du mal. Vous serez d’aplomb le lendemain pour une nouvelle aventure après un bon sommeil.

L’isolation

Choisir un matelas isolant est très important si vous partez en randonnée en plein hiver ou dans des zones relativement froides. Le rôle du matelas isolant est d’empêcher le froid du sol de remonter jusqu’à vous, mais également de garder en vous la chaleur. Pour connaître la bonne isolation d’un matelas, vérifiez la marque « R-value » sur l’étiquette. Le R est suivi d’un chiffre et ce dernier est l’indicateur de la résistance thermique. Plus le chiffre qui suit le R est élevé, plus l’isolation thermique du matelas est meilleure.

Le prix

Le coût d’un matelas de randonnée repose sur plusieurs facteurs :

  • La marque
  • Le type (en mousse, autogonflant ou gonflant)
  • L’isolation
  • Le poids

Le confort du matelas et son adaptabilité selon les saisons influent également sur le tarif. Comme tous produits, il existe des modèles de matelas haut de gamme. Le thermarest Neoair xtherm, le sea to summit comfort, le nemo equipment et bien d’autres font partie des matelas de haute qualité. En règle générale, plus le matelas est épais, plus il est confortable, donc plus cher. Un matelas qui possède une bonne isolation entre également dans cette gamme.

Le prix d’un matelas de randonnée est différent pour chaque type de matelas. Vous pouvez acheter un matelas en mousse à partir de 5€, c’est le modèle le plus simple. Vous pouvez aussi trouver ce type de matelas à un peu plus de 40€. Le matelas léger Z-lite de la marque Thermarest est par exemple un modèle haut de gamme en matelas mousse. Il est assez épais, mais très léger et coûte un peu moins de 45€.

Un matelas gonflable est vendu entre 20 et plus de 250€. Les marques Nemo et Sea to Summit sont les plus sollicitées. Le tarif varie en fonction de l’isolation thermique du produit. Le modèle comfort light insulated de Sea to Summit a eu des retours positifs. C’est un matelas gonflable qui s’adapte pour toutes les saisons, il est à la fois léger et compact. Le confort qu’il procure a été fortement apprécié. Le seul bémol qu’il a, c’est le bruit qu’il fait.

Pour acheter un matelas autogonflant, le prix se situe entre 20 et 200€. Le matelas Prolite 3 de la marque Thermarest est réputé pour sa légèreté et son confort. Il est résistant et ne s’abîme pas facilement.

Le poids et l’épaisseur

Il faut savoir que le poids et l’épaisseur d’un matelas de randonnée sont 2 critères interdépendants. Pour avoir un matelas confortable, il faut choisir un modèle avec une épaisseur assez élevée. Cependant, plus le matelas est épais, plus il est lourd. Il faut alors trouver le type de matelas qui offre le meilleur ratio épaisseur/poids. Pour trouver quel matelas est moins encombrant, il est nécessaire de connaître les différents types de matelas.

Les différents types de matelas de randonnée

Les 3 types de matelas de randonnée que vous allez retrouver sont :

  • Le matelas en mousse
  • Le matelas gonflable
  • Le matelas autogonflant

Que faut-il savoir sur le matelas en mousse ?

Le matelas en mousse est une sorte de tapis qui se roule ou qui se plie selon le modèle. C’est le plus simple et le moins cher des matelas de randonnée. Ce type de matelas est en général léger, imperméable et résistant, mais procure peu de confort.

Il est surtout utilisé pour les randonnées dans des zones ayant de bonnes conditions climatiques. Il est aussi adapté pour une randonnée de courte durée. Le matelas mousse peut être encombrant, sauf pour certains modèles qui se plient en accordéon.

Ce matelas s’adapte sur tous les terrains de campement, il peut vous tenir longtemps. Il s’installe facilement, rapidement et ne craint pas un sol plein de cailloux. Si vous souhaitez vous procurer ce type de matelas, préférez les modèles avec un maximum d’isolation.

Le matelas en mousse est pratique lorsque vous partez en randonnée en plein été. Il est également idéal pour un bivouac avec une surface plate et sans trop d’irrégularités. Certains randonneurs utilisent le matelas en mousse en dessous d’un matelas autogonflant ou gonflable pour maximiser l’isolation.

Tout savoir sur le matelas gonflable

Comme son nom l’indique, ce type de matelas nécessite un gonflage. Vous devez donc vous procurer d’un matériel pour gonfler le matelas. Une pompe à pied ou une pompe manuelle est l’accessoire adapté pour une randonnée.

Le matelas gonflable est facile à transporter et vous offre un meilleur confort de sommeil. Léger et peu encombrant, son poids se situe entre 300 et 800 g. Ce matelas est toutefois fragile, car il n’est pas à l’abri d’une crevaison. Lorsque vous choisissez un matelas gonflable pour une randonnée, pensez toujours à apporter un kit de réparation.

En utilisant ce matelas, il est impératif de bien dégager la surface avant de l’installer. Pour plus de sécurité, vous pouvez poser un tapis de couchage sous le matelas. Ce système vous garantit également une meilleure isolation et vous protège du froid venant du sol.

Un matelas isolé de camping peut avoir 2 sortes de garnissage : le duvet ou les fibres synthétiques. Selon les modèles, vous pouvez avoir des matelas plus isolants que d’autres. Les matelas hautement isolés sont surtout utilisés lors des randonnées hivernales.

Les matelas gonflables avec garnissage et avec cloisonnement sont plus lourds que les modèles simples. La garniture influe également sur le prix du matelas, car plus, il est garni, plus il a une bonne isolation. Un matelas avec garnissage est bien sûr plus confortable et vous procure une sensation de bien-être.

Le matelas gonflable est disponible en plusieurs épaisseurs allant de 3,5 à 9 cm. Il est aussi présenté en de différentes tailles : une place, deux places, spécial enfant. L’installation d’un matelas gonflable demande un peu plus de temps.

Qu’en est-il du matelas autogonflant ?

Le matelas autogonflant est un autre type de matelas très utilisé en randonnée. Il est facile à utiliser, car il suffit d’ouvrir la valve pour faire entrer l’air et le matelas se gonfle automatiquement en quelques minutes. Si vous êtes pressés, vous pouvez souffler pour finir le gonflage. Cette technique n’est pas trop conseillée pour empêcher l’humidité d’accéder à l’intérieur, et pour minimiser le risque de moisissure. Pour dégonfler le matelas, rien de plus simple. Il vous suffit d’ouvrir la valve et de rouler le matelas pour que l’air s’échappe, refermez ensuite la valve.

Ce type de matelas est disponible en plusieurs modèles avec chacun sa particularité. Le matelas autogonflant est un peu plus lourd qu’un matelas gonflable. Il pèse entre 300 et 1100g et même plus pour certains modèles bien isolés.

Il est doté d’une bonne isolation et procure un maximum de confort. Cependant, avant de l’installer sur le sol, veillez à bien retirer les épines ou cailloux qui peuvent l’abîmer. En général, le matelas autogonflant est toujours fourni avec un kit de réparation, en cas de crevaison. Vous pouvez toujours poser un tapis de couchage en dessous pour que le matelas ne soit pas en contact direct avec le sol. Le matelas autogonflant peut absorber l’humidité du sol, un support peut y remédier.

L’épaisseur d’un matelas autogonflant est entre 2,5 et 4 cm, mais il existe des modèles qui peuvent atteindre 8 cm. Ce type de matelas doit être conservé dans un endroit sec lorsque vous ne l’utilisez pas. Rangez-le à plat en laissant la valve ouverte, cette position conservera les alvéoles.

Promotion en coursMatériel de randonnée #2 Therm-a-Rest Prolite Apex Matelas de randonnée autogonflant ultraléger avec Valve WingLock 50,8 x 182,9 cm
Promotion en coursMatériel de randonnée #3 Etechydra Matelas Camping de Gonflable Tapis, Matelas Gonflable Ultraléger avec Oreiller, Tapis de camping pour tentes, randonnée, Camping, Voyage, hamac, Plage

Choisir un matelas en fonction du R-Value

Le rôle principal d’un matelas de randonnée est de vous apporter un peu de confort pour dormir à l’extérieur. Il sert également à vous protéger du contact direct avec le froid du sol. Maintenant que vous savez les différents types de matelas de randonnée, vous devez le choisir en fonction de la résistance thermique qu’il procure. Les plages d’utilisation d’un matelas sont déterminées par l’indication du R-Value. Vous trouverez dans les magasins spécialisés 4 sortes de matelas :

  • Le matelas 4 saisons (multisaisons)
  • Le matelas 3 saisons (printemps, été, automne)
  • Le matelas d’hiver
  • Le matelas d’été

Les randonnées se font toute l’année, il vous faut choisir le vôtre en fonction de la saison, de l’endroit et des conditions météorologiques de votre destination. Pour vous aider à bien assimiler, voici une explication simple.

Si le R-value indiqué est supérieur à 3, vous avez un matelas utilisable pour les 4 saisons, c’est-à-dire toute l’année de janvier à décembre.

Exemple : pour un matelas dont le R-value indiqué est de 2,5 à 4,5. Ceci veut dire que l’isolation du matelas est favorable, même pour une température jusqu’à -11°C.

Si le R-value indiqué se trouve entre 2 et 3, vous avez un matelas pour les 3 saisons (printemps, automne et été)

Exemple : pour un matelas dont le R-value indiqué est de 1,5 à 2,5.

Si le R-value indiqué se trouve entre 1 et 2, vous avez un matelas spécifique à utiliser du mi- printemps au mi- automne.

Exemple : pour un matelas dont le R-value indiqué est de 1 à 1,5.

Si le R-value indiqué est inférieur à 1, vous avez un matelas à utiliser uniquement en été, lorsqu’il fait chaud.

Exemple : pour un matelas dont le R-value indiqué est de 0,7.

Vous pouvez trouver des matelas avec un R-value de 8 ou même plus, ce type de matelas est adapté aux grands froids et aux hivers rigoureux. Pour les personnes frileuses, il est conseillé d’opter pour un matelas avec un R-value supérieur à 3. Vous serez ainsi bien au chaud, car même les nuits d’été peuvent être fraîches.

Que devez-vous retenir ?

Vous avez droit au confort même si vous allez dormir à la belle étoile alors, optez pour un matelas de qualité. Pour récapituler, voici tout ce que vous devez retenir avant de faire l’achat d’un matelas de randonnée. Tout d’abord, vous devez répondre à quelques questions afin de définir le modèle qui vous est adapté.

  • Vous partez pour combien de temps ?
  • Êtes-vous un randonneur occasionnel ou pratiquez-vous régulièrement ?
  • Dans quelle région partez-vous et à quelle période de l’année vous allez partir en randonnée ?
  • Quelle charge pouvez-vous porter sur votre dos ?
  • Quel est votre budget ?

Si vous n’êtes pas connaisseur, le choix d’un matelas n’est pas facile en soi. Comment allez-vous choisir sur les différents modèles sachant que le prix d’un matelas de randonnée peut varier entre 20 et 200€ ?

Quel type de matelas pour un féru de randonnée ?

Pour un fervent randonneur, il est conseillé de choisir un matelas haut de gamme. Pensez à votre confort, car la nuit vous devez récupérer afin de vous lever de bon pied le lendemain. Sachant que vous partez en randonnée tout au long de l’année, investissez pour un matelas avec un R-value supérieur à 4.

Quant au type de matelas, vous pouvez opter pour un matelas gonflable. Ce type de matelas procure un grand confort et il est très compact. C’est le modèle qui offre les critères impératifs pour un matelas de randonnée : léger, peu encombrant et confortable.

Le matelas gonflable est généralement fourni avec une pompe, vous devez passer un peu de temps à le gonfler chaque soir. Pensez au sommeil réparateur que vous aurez après et vous ne sentirez pas cette petite contrainte.

Pour que votre matelas puisse tenir dans le temps, mettez un tapis en dessous avant de l’installer. Le risque de crevaison est souvent à craindre sur un bivouac en pleine nature. Ce matelas est toujours fourni avec un kit de réparation.

Quel matelas pour une randonnée occasionnelle ?

Vous êtes invités pour partir en randonnée avec des amis, vous ne partez que pour quelques jours et pas en saison hivernale. Vous n’allez pas non plus escalader une montagne alors quel type de matelas vous convient-il ?

Pour bien profiter de l’aventure et avoir tout de même un minimum de confort, vous pouvez opter pour un matelas autogonflant. Ce modèle est idéal si vous souffrez de mal de dos ou que l’air frais de la nuit ne vous convient pas trop. Vous n’auriez pas besoin d’un matelas avec un R-value élevé si vous ne partez pas en plein hiver ou dans des endroits à très basse température.

Avec un matelas autogonflant, vous profiterez d’un confort et son installation ne vous posera pas de souci, car il se gonfle d’air tout seul. Vous pouvez choisir un matelas avec une épaisseur moyenne pour qu’il soit moins léger à porter. Pensez toujours à bien nettoyer l’emplacement de votre matelas avant de l’installer ou si possible poser un tapis en support.

Si vous êtes un aventurier et que vous êtes un grand dur, vous pouvez juste prendre un matelas en mousse. Ce type de matelas est peu confortable, mais son prix est très abordable et il est léger. Il est également résistant et facile à installer, il s’adapte à toutes les surfaces d’un bivouac. Il est idéal pour une randonnée en saison chaude, car il n’est pas conçu avec des isolations élevées.

Maintenant que vous avez toutes les informations en main, vous pouvez choisir facilement votre matelas de randonnée en fonction de vos besoins. Après tout, une randonnée est un moment d’exploration et de découverte, alors ne vous privez pas d’avoir le confort durant la nuit. Une bonne nuit de sommeil est incontournable pour reprendre de la force et continuer la randonnée le lendemain.

Dernière mise à jour le 2021-09-26