Couchage

Comment choisir un sac de couchage?

Vous êtes des adeptes de voyage de découverte ou de sortie d’exploration ? Un sac de couchage fait partie des éléments incontournables à ne pas oublier et à mettre dans vos bagages.

Après une longue journée de marche, cet élément vous apportera un confort bien douillet, ce qui vous aidera sûrement à passer une très bonne nuit de récupération.

Avec les différents exemplaires qui existent sur le marché, il est parfois compliqué de faire un choix.

Nous allons alors vous donner une idée sur ce que vous devez savoir avant d’en acheter un.

Ainsi, les principaux critères à considérer sont les suivants:

  • la température extérieure ;
  • l’utilité du sac ;
  • le garnissage ;
  • la forme ;
  • la taille et le poids ;
  • le système de fermeture ;
  • le prix

Quelle est la température idéale du sac de couchage ?

La sélection de la température extérieure est la première étape dans le choix du sac. Avant d’en acheter, informez-vous sur le climat et plus précisément sur la météo de l’endroit ou du pays de destination.

Notamment, il existe 3 types de sacs : le sac été pour une température de 0°C et plus; celui des 3 saisons pour un degré de froid entre -10°C et 0°C; et le sac Hiver spécialement pour celle au-dessous de -10°C.

Pour bien faire le choix, prenez bien aussi en compte de toutes les indications sur le sac. Par ailleurs, chaque type de duvet indique souvent 3 zones: le confort, la limite et l’extrême.

La température de confort

Cette température est la plus élevée et c’est la seule à laquelle vous devez avoir confiance. En effet, la valeur indiquée sur cette zone est la température idéale pour assurer votre confort absolu.

Ainsi, pour avoir un équilibre thermique durant toute la nuit, c’est-à-dire avoir ni chaud ni froid, la température du lieu devra coïncider avec la température de confort du sac.

La température limite

La température limite est celle à laquelle vous sentez un peu froid durant la nuit. Dans ce cas, vous devez vous recroqueviller pour avoir la chaleur optimale.

La température extrême

La température inscrite sur cette zone est celle à partir de laquelle vous sentez totalement froid à l’intérieur de votre sac de couchage. Même en vous pelotonnant, vous n’arriverez pas à vous réchauffer.

Cette zone est un seuil très critique et pourra être aussi dangereuse.

Pour avoir d’idées sur ce que nous venons d’énoncer, voici un exemple concret:

  • Température de confort : 3°C
  • Température limite : -3°C
  • Température extrême : -19°C

Dans cette illustration, la température extérieure idéale est de 3°C. À -3°C, vous pouvez dormir en position fœtus pour avoir chaud et à -19°C, le froid vous attaquera totalement dans votre sac.

À quoi va servir votre sac de couchage ?

Avant tout achat, peu importe ce que vous voulez acheter, vous devez d’abord savoir à quoi il va vous servir, où et comment, vous allez l’utiliser.

Le choix du sac de couchage dépendra ainsi de vos activités ainsi que vos besoins.

En fait, ce matériel est plutôt essentiel pour vos nuits passées en camping, en trek ou pour un bivouac.

Pour une nuit en refuge

Si vous prévoyez de faire une randonnée dans les hautes montagnes, sachez tout de même que vous pouvez rencontrer des refuges ou gîtes sur vos chemins.

Ces refuges sont très accueillants et parfaitement conviviaux. D’autant plus que vous pouvez y faire la connaissance d’autres randonneurs pour un partage d’expériences.

Par ailleurs, certains de ces refuges offrent des lits avec ou sans couverture. Dans ce cas, choisissez un sac de couchage léger et pas trop chaud, cela fera l’affaire.

Nous vous conseillons d’opter pour un sac avec une température de confort allant de 10 à 15°C.

Pour une nuit en plein air

Il n’y a rien d’agréable que de passer une nuit émerveillée par les étoiles. Toutefois, le duvet permettra de vous protéger contre les minima.

Les randonnées en montagnes signifient plus d’altitude. Ceci pour vous aviser qu’à cause de la pression atmosphérique, plus vous montez plus vous aurez froid.

Pour ce genre d’aventures, pensez à acheter un sac ayant un confort thermique entre 5°C et -5°C. En hiver, optez pour les -15 et -25°C.

En outre, le climat est également un critère à ne pas négliger pour des sorties en pleine nature. Notamment, le climat est changeant dans les montagnes, il peut être chaud, puis très froid et même pluvieux.

Les sursacs de couchage imperméables et respirants vous aideront à faire face au vent et aux pluies. Tout de même, vous devez vous munir d’une tente et des vêtements appropriés.

Quel est le meilleur garnissage ?

Le garnissage est la matière isolante qui garnit un sac de couchage. En effet, il existe deux différents types d’isolation: le duvet naturel et la matière synthétique.

Le choix peut être complexe sur ce point, mais pour vous faciliter la tâche, nous allons poser les pour et les contre de chaque typologie.

Un sac de couchage en duvet naturel

Tout d’abord, le duvet est une matière première accoutumée servant à fabriquer des vêtements, des couettes et des sacs de couchage. Par ailleurs, ce terme désigne les petites plumes extraites du poitrail des oies (oies blanches, oies grises) et des canards.

Pour donner au sac le pouvoir de retenir l’air chaud émet par votre corps, il faudra le remplir par du duvet et des plumettes.

Ce type d’isolant est en réalité le plus connu. En effet, la plupart des explorateurs optent pour ce sac, car il est :

  • simple et léger ;
  • ingénieusement compressible ;
  • parfait pour passer une nuit chaleureuse ;
  • respirant ;
  • apte à assurer le confort certain.

Le seul hic de cette matière c’est le fait qu’elle n’est pas résistante à l’humidité. Par conséquent, les sacs en duvet naturel ne sont pas à apporter dans des endroits humides.

Constamment sur les caractéristiques techniques du produit, vous verrez un attribut noté comme suit, Composition: Duvet de canard 90/10. Une telle indication signifie que le garnissage est en duvet de canard et qu’il est constitué de 90% de duvet et 10% de plumes.

Il est judicieux de savoir que, si le pourcentage du duvet est élevé, la qualité du sac sera parfaite.

Un sac de couchage en fibre synthétique

Les fibres synthétiques sont obtenues à partir des matières synthétiques qui ont subi une synthèse chimique. Parfois, elles sont issues de la pétrochimie ou de la végétation (maïs ou soja). Et, d’autres résultent du recyclage.

Les fibres synthétiques les plus connues sont : le Polyester, l’Acrylique, le Polyamide, etc.

La plupart des sacs de couchage sont remplis de microfibres synthétiques. Elles s’entremêlent entre elles pour permettre par la suite l’isolation de l’air chaud dans tous les espaces vides.

Vous pouvez rencontrer différents types de garnissage en fibre, tels que la fibre creuse sous forme de tuyau, celle en forme de fil ou la fibre plaine et la fibre en spirale.

Cet isolant présente des avantages, ainsi ses forces sont les suivantes:

  • une grande résistance à l’humidité;
  • une facilité d’entretien;
  • vitesse élevée de séchage;
  • non allergène.

Notamment, si vous voulez prendre part à la protection de l’environnement ou à la protection des animaux, précisément des oies, vous pouvez choisir le sac en microfibres.

Par sa facilité de production, ce garnissage est beaucoup moins cher.

Par contre, ce choix de sac peut avoir des limites. Le sac en fibre synthétique est beaucoup plus lourd et plus encombrant que celui en duvet.

Apparemment, la durée de vie du sac est également à critiquer, car après quelques années d’utilisation, il perd son pouvoir gonflant.

Il est vrai que ce sac est résistant aux intempéries, par contre il est faiblement chaud.

Par ailleurs, vous pouvez voir sur ses caractéristiques, la mention suivante, Composition: Polyester.

Un sac de couchage en laine

Récemment, il y a eu l’apparition d’une nouvelle isolation, qui est la laine. En effet, les innovateurs se tournent vers ce dernier pour le garnissage du sac de couchage.

Néanmoins, le sac est rempli d’un mélange de laine et de duvet naturel.

Au-delà des deux autres isolants, celui-ci est plutôt intéressant. En considérant que cette matière stocke parfaitement la chaleur et est également tenace par rapport au climat humide.

Entre autres, la laine est simple à entretenir. De plus, elle est très écologique.

Malgré ces bons points, le sac en laine est abondamment plus lourd que celui en duvet et en fibre synthétique. De surcroît, elle est allergène, autrement dit sa présence provoque de l’allergie chez certaines personnes.

Le garnissage a d’une grande importance dans votre choix. À travers tous les points que nous venons d’examiner, vous pouvez les étudier selon vos cas pour choisir le sac qu’il vous faut et qui est adapté à tous vos besoins.

Quelle est la forme typique du sac de couchage ?

Effectivement, le choix de sac de couchage est aussi basé sur sa forme. D’autant plus que ce critère joue également un rôle très important dans la sélection de la température de confort.

D’ailleurs, il existe des sacs ayant chacun ses propres allures sur le marché. Vous n’avez qu’à choisir la forme qui vous plaît, surtout celle qui réponde mieux à vos activités.

Sarcophage

Les sacs sarcophages, connus sous le nom de sacs de couchage momie sont les plus adaptés au trekking. En effet, ce sac a une forme anatomique, c’est-à-dire près du corps et épousant vos silhouettes.

Le sac est rétréci au niveau des pieds. Ce qui est parfaitement favorable pour l’isolation thermique. De plus, il est moins encombrant, et la plupart sont dotés d’une capuche qui optimise la chaleur au niveau de la tête.

Rectangulaire

La forme rectangulaire est quant à elle la plus confortable. Le sac de couchage rectangle a plus de place au niveau des pieds, cela veut absolument dire que l’échelle est toujours le même allant de haut en bas.

Cet avantage présente tout de même un inconvénient, car de l’air peut entrer à travers le sac d’où la perte en isolation thermique.

Choisir un sac de couchage

Comment choisir la taille et le poids ?

Nous allons revoir la définition d’un sac de couchage. Notamment, c’est un sac garni de matières isolantes dans lequel vous pouvez vous glisser pour dormir. Le mot sac fait référence au transport.

Ainsi, son poids est d’autant plus important que sa taille. 

La majorité des sacs sont conditionnés pour être légers. De toute façon, c’est effectivement le plus approprié aux randonneurs.

Pour une économie d’espace dans votre sac à dos, n’oubliez pas d’enrouler votre sac de couchage dans sa housse de compression.

Par ailleurs, si votre aventure consiste à voyager en voiture, vous pouvez opter pour des sacs plus confortables, plus spacieux et un peu plus lourds.

Concernant la longueur du sac, choisissez celui qui est plus ajusté à votre taille afin d’avoir une position détendue et relaxée.

Les fabricants proposent des sacs de tailles différentes adaptées à tous les genres: homme, femme, enfant.

En fait, ce n’est pas la longueur extérieure que vous devez prendre en compte, c’est plutôt celle de l’intérieure.

Par contre, si le fabricant ne la précise pas, vous pouvez faire un petit calcul: enlevez 5cm à la longueur extérieure précisée et vous aurez la taille idéale.

Par exemple, pour un sac rectangulaire, s’il est indiqué 200cm, alors la taille maximale de la personne ne devrait pas dépasser les 1m95.

Un sac trop grand ou trop petit ne vous réchauffera pas correctement.

Quel est le meilleur système de fermeture ?

Ce critère est aussi très important, car il assure la résistance à la chaleur. En effet, les sacs de couchage sont dotés d’une fermeture à éclaire: soit une fermeture à gauche; soit à droite; et soit les deux. 

Il existe quand même des exceptions qui n’ont pas de fermetures. Il s’avère que le zip est gênant au sommeil.

Par contre, vous pouvez rencontrer d’autres systèmes de fermetures.

Le cordon de serrage au niveau de la capuche est très efficace pour réduire l’entrée de l’air froid et garder toute la partie de votre corps bien au chaud.

La collerette au niveau des épaules permet de bien étancher le sac et d’isoler la partie supérieure du corps (torse).

Ce système offre un confort adéquat dans les endroits avec une température très basse.

Qu’en est-il du prix ?

Le prix du duvet peut aller de 40€ jusqu’à 400€. Pour ce critère, vous devez poser votre propre budget et de faire les recherches à partir de cela.

De plus, les excursionnistes ne s’investissent pas dans des sacs haut de gamme. Ils se contentent de ceux qui leur conviennent et qu’ils trouvent en adéquat avec son activité.

Retenez tout de même que le garnissage en fibre synthétique est moins cher que celui en duvet naturel.

Aussi, dans certains refuges, il y a des sacs de couchage à louer à bon prix.

Par ailleurs, qu’importe votre aventure, n’oubliez pas les autres accessoires, tels que:

  • un drap de sac ou sac à viande ;
  • la housse de compression ;
  • un sursac imperméable ;
  • les matelas pour les nuits à l’extérieure.