Accessoires

Comment bien choisir son porte bébé de randonnée ?

Si vous souhaitez randonner avec un bébé ou un enfant en bas âge, opter pour un porte bébé de randonnée est un choix plus que judicieux. Il existe de nombreux modèles vous permettant de marcher avec votre enfant. Voyons ensemble les avantages d’un porte bébé pour la rando ainsi que les différentes variantes qui existent.

porte bébé de randonnée

Pourquoi utiliser un porte bébé spécial randonnée ?

porte bébé randonnéeLes enfants en bas âge et la randonnée sont tout à fait compatibles grâce aux solutions de portage qui ont été développées pour bébés et enfants. Dès la naissance, et pour des trajets revus à la baisse, les parents peuvent s’adonner à la randonnée en compagnie de leur enfant, et l’initier aux joies de la marche en plein air. Ils pourront alors transporter bébé avec eux, de la montagne à la forêt en passant par les petits sentiers. Bercé par le rythme de vos pas et les sons de la nature, bébé sera confortablement installé, et pourra même s’endormir tout contre vous, en toute sécurité.

En dehors du simple fait d’apporter une solution de portage, ces porte-bébés de randonnée contribueront également à renforcer le lien entre lui et le porteur. Ils seront toutefois à choisir en fonction de certains critères, comme l’âge, le poids ou la taille de l’enfant, et les parents auront le choix entre portage physiologique ou porte-bébé dorsal, pour les enfants plus âgés. Le portage est à utiliser pour le meilleur confort du porteur et de l’enfant, et pour que vous puissiez effectuer de longues distances en optimisant votre dépense physique. C’est la solution idéale pour les passionnés de randonnées qui peuvent alors en faire une activité familiale.

La solution de portage est à choisir en fonction de l’âge de l’enfant, ou plutôt de sa taille et de son poids. En général, de nouveaux parents optent pour l’achat d’une écharpe de portage à la naissance de bébé pour de courtes distances, au porte-bébé physiologique entre les 6 mois et le 20 kg de l’enfant, pour des distances moyennes et enfin, quand bébé est plus grand et qu’il sait s’asseoir tout seul, le porte-bébé de randonnée dorsal. Tant que l’enfant ne se tient pas encore droit et qu’il n’a une ouverture de hanche suffisante pour que ses jambes suivent le dos du porteur, les solutions de portage à privilégier sont celles de portage physiologique. Chacune de ses solutions de portage présente ses propres avantages et inconvénients, énumérés ci-après.

Comment choisir le bon porte bébé de randonnée ?

randonnée porte bébéLa règle la plus importante est celle du confort : celle de bébé, mais aussi celle du porteur, qui va supporter le poids de l’enfant et du portage tout le long du parcours. En ce qui concerne l’enfant, il faut qu’il puisse être bien assis, en évitant toute cambrure ou mauvaise position de sa tête ou de son dos, et en respectant sa morphologie. La position idéale varie bien entendu avec l’âge d’où la nécessité de bien adapter son portage à l’évolution de l’enfant.

Privilégiez la position de la grenouille, avec les genoux écartés et remontés, pour éviter que ses pieds ne pendent dans le vide. Des cale-pieds sont parfois prévus à cet effet. Comme bébé va être amené à passer un certain temps dans cette solution de portage, il est primordial qu’il soit pourvu d’un système d’aération efficace.

Le porte-bébé de randonnée dorsal présente un avantage majeur : l’enfant n’est pas collé contre le corps du porteur et n’est donc pas impacté par sa chaleur corporelle. La sécurité de bébé est un autre critère primordial dans le choix d’un portage de randonnée, non seulement par rapport à sa tenue et son maintien à l’intérieur, mais aussi face à des facteurs externes comme l’ensoleillement et ses UV ou la pluie. Fort heureusement, de nombreux porte-bébés proposent des accessoires prévus à cet effet : pare-soleil ou encore housse-imperméable. Enfin, la taille et le poids de votre mini-randonneur vont aussi influer. Pour les nouveau-nés, préférez l’écharpe de portage pour les premiers mois. Au fur et à mesure de la croissance de bébé, ce sont ensuite le porte-bébé physiologique et le porte-bébé dorsal qui seront mieux indiqués.

Les meilleurs porte-bébés de randonnée du moment

Les différentes solutions de portage pour bébé pour la randonnée

L’écharpe de portage

écharpe de portage randonnéeCette solution est envisageable dès la naissance de bébé. Elle se présente comme un large bandeau de tissu, que le porteur va nouer autour de lui en suivant certaines techniques indiquées au moment de l’achat. L’enfant est ensuite glissé contre le porteur, dans les multiples couches de tissus, l’enveloppant et le sécurisant contre lui en position physiologique.

L’enfant assis est soutenu en dessous des fesses. Ses genoux sont légèrement remontés pour respecter la courbe naturelle de son dos. Il se repose contre la poitrine ou le dos du porteur, et peut ainsi se blottir et s’endormir facilement. Un des avantages de l’écharpe de portage randonnée réside dans sa polyvalence et sa flexibilité, car bébé peut y être installé de plusieurs manières.

Toutefois, comme bébé est tout près du corps du porteur, c’est une solution qui n’est pas adaptée aux chaleurs ou aux longues distances. La surtranspiration et la surchauffe peuvent vite arriver. C’est la solution adaptée pour la randonnée avec un nouveau-né. À partir de quelques mois, il vaut mieux en choisir une autre, plus renforcée en raison du poids plus important de l’enfant.

Comment bien la choisir

Choisissez bien le tissu de l’écharpe, qui doit être souple et solide à la fois, mais aussi permettre un nouage résistant. Les différentes matières retrouvées le plus souvent sur le marché sont le lin, le coton, le coton lycra, le coton bio, le stretch ou la fibre de bambou.

La taille de l’écharpe de portage varie entre 2 et 6 mètre, et vous devrez la choisir en fonction de ceux qui vont l’utiliser en sachant qu’une écharpe de taille moyenne permet de réaliser la plupart des nouages pour les différentes positions de bébé.

Le Mei Tai ou Meh Dai

porte bébé Mei Tai randonnéeCe porte-bébé ergonomique d’inspiration chinoise est à mi-chemin entre l’écharpe de portage et le porte-bébé physiologique. Il est utilisé à partir du 2e ou du 3e mois de l’enfant. Il est très rapide et facile à installer et permet un portage sur le ventre, le dos et sur le côté.

Un rectangle de tissu forme le tablier, et une lanière de tissu est cousue à chacun de ses coins. Celles des bretelles sont plus longues que celles de la ceinture. Le tissu permet de maintenir la tête de bébé bien droite. Le porte bébé Mei Tai de randonnée est généralement réglable en hauteur et en largeur au fur et à mesure de la croissance et de la prise de poids de bébé. Cette solution de portage est à préférer pour les courtes distances et les parcours faciles de randonnée.

Comment bien le choisir

Il vient avec deux sortes de bretelles : rembourrées ou déployables. Les bretelles rembourrées sont davantage conseillées pour la randonnée, car elles ne cisaillent pas, à condition de les choisir assez larges pour votre carrure.

Vérifiez le surpiquage des bretelles dans leur largeur, car il permet le bon maintien du rembourrage, ainsi que la largeur des bretelles en fonction de votre morphologie. Il faut également que bébé soit à l’aise dedans et que le Mei Tai respecte sa morphologie et sa courbure dorsale.

Le porte-bébé physiologique

porte-bébé physiologique randonnéeCette solution progressive est généralement utilisée à partir du deuxième mois de l’enfant, n’étant pas tout à fait adaptée pour les nouveau-nés, et ce, malgré l’utilisation de rehausseurs. Il est utilisable avec un enfant pesant jusqu’à 20 kg s’il vient avec des réglages évolutifs, comme de longues sangles, un large tablier, ou encore la possibilité d’installer des cale-pieds.

Avant 6 mois, bébé peut être installé en position physiologique, à l’avant. Il est alors soutenu sous les fesses et les cuisses en position assise, son dos est rond et ses genoux remontés autour du porteur. De par la position de bébé, son poids est bien réparti au niveau de son ossature, et il n’y a pas d’effet de compression sur l’entrejambe, contrairement au porte-enfant classique. Le centre de gravité de bébé est tout près du porteur, d’où l’absence d’effet de levier à contrebalancer et l’enfant parait ainsi moins lourd à porter.

Le bébé pourra être porté contre le ventre jusqu’à 9 mois et passé cet âge, il ne peut être porté que sur le dos. Que bébé soit porté sur le dos ou sur le ventre, son poids est réparti uniformément entre le buste, la taille et les épaules de la personne qui le porte. Certains modèles peuvent aussi se porter en position latérale, sur le côté. À partir du moment où bébé arrive à saisir ses pieds avec ses mains tout seul, cela signifie que ses hanches sont assez développées pour être ouvertes autour du porteur.

Le porte-bébé physiologique randonnée est léger, dépassant rarement plus d’un kilo à vide. Il est relativement confortable, autant pour l’enfant que pour le porteur, dispose de bretelles et d’une ceinture large, tout comme le porte-bébé dorsal. Il est reconnaissable à sa ceinture à clips ajustable, son tablier enveloppant, ses bretelles rembourrées réglables et son assise large et préformée. Le porte-bébé physiologique est également facile à plier et à transporter, ce qui vous aidera lors de vos déplacements.

Comment bien le choisir

Le confort et la sécurité sont les mots d’ordre. Il faut vous assurer que vous arrivez à l’enfiler et à l’enlever seule ou avec le moins d’assistance possible. Ils seront d’un plus grand confort encore s’ils sont pourvus de renforts lombaires et de bretelles larges.

Vérifiez également s’il est ajustable et surtout évolutif, pour que bébé puisse vous accompagner le plus longtemps possible dedans. L’idéal reste que le porte-bébé physiologique présente un dos avec filet, pour assurer la bonne ventilation de bébé, ainsi qu’un coussin appuie-tête pour le stabiliser et éviter que sa tête ne ballotte.

Le porte-bébé dorsal

porte bébé dorsal randonnéeCette solution de portage est idéale pour les longues marches et randonnées, et comme son nom l’indique il se porte au dos, comme un gros sac à dos. Ce modèle rigide et à armatures est aussi léger et flexible, pour le confort du bébé et du porteur. Il est en général conseillé à partir de 9-10 mois, mais il faut se référer à la taille, au poids et au maintien de l’enfant : il doit savoir tenir sa tête et son dos droit, et ne pas flotter dedans dans son siège.

Les avantages du porte-bébé dorsal de randonnée sont nombreux, et c’est généralement le modèle retrouvé chez les familles de randonneurs. Le plus souvent évolutif, il est alors utilisable jusqu’à ce que l’enfant atteigne 3 ou 4 ans. Différents réglages sont disponibles, pour s’adapter à la morphologie de bébé, et le rembourrage des bretelles et de l’assise du dossier permettent son confort et celui du porteur.

Du haut de son portage, bébé peut voir tout ce qui l’entoure et il n’est pas exposé à la chaleur du porteur, évitant ainsi tout sur-transpiration et risque de déshydratation par temps chaud. Des accessoires sont aussi disponibles pour le protéger de la pluie ou des rayons du soleil, là où un chapeau peut facilement tomber ou être emporté par le vent. Son confort d’assise et sa sécurité sont également assurés, grâce à un harnais matelassé, des accroches et parfois avec la possibilité de rajouter des étriers pour l’installer dans une position physiologique, pour les plus petits.

C’est également un accessoire pratique et fonctionnel : il peut également faire sac de randonnée pour bébé, car il vient souvent avec plein de rangements et de poches. Il pourra alors contenir l’essentiel des affaires de bébé et vous n’aurez plus à transporter de sac pour lui. Choisissez votre modèle en fonction de vos déplacements, selon que vous voyagiez en voiture en train ou en avion. C’est le plus imposant des porte-bébés de randonnée, pour un poids variant entre 3 et 4 kg, mais c’est également le plus robuste, pouvant supporter jusqu’à 22 kg de charge, enfant et affaires cumulées.

Comment bien le choisir

Il faut tout d’abord que bébé soit bien installé, qu’il ne ballotte pas dans son assise et que le siège soit bien stable. Le choix d’un porte-bébé dorsal ergonomique est judicieux, car les repose-pieds permettront une position naturelle et non contraignante pour le corps du bébé, tout en le soulageant de tout contact au niveau de l’aine. En ce qui concerne le confort du porteur, il faut veiller à la présence de ceinture et de boucle ventrale ou au niveau de la poitrine pour assurer une bonne répartition de la charge totale.

Comment bien choisir son porte bébé de randonnée ?
5 (100%) 1 vote

Dernière mise à jour le 2019-03-24