Vêtements

Bien choisir son poncho de randonnée grâce à nos conseils

En faisant de la randonnée, personne ne peut jamais être sure à 100 % des conditions climatiques qui l’attendent étant donné que dame nature est bien trop capricieuse. Ainsi, il est nécessaire, voire même crucial, de prévoir et de bien s’équiper de telle sorte que le randonneur puisse faire face aux changements climatiques inopinés. Dans la plupart des cas, les changements climatiques remarqués sont les intempéries, principalement la pluie.

Pour se préparer à la pluie (et éviter qu’il soit trempé jusqu’aux os), le randonneur a, entres autres, 3 options qui sont la veste de randonnée imperméable, la veste déperlante et le poncho de randonnée aussi appelé cape de pluie. Il est donc intéressant de se demander si un poncho de randonnée est vraiment capable de remplacer une veste imperméable ou non.

poncho de randonnée

Comment choisir un poncho de randonnée ?

Avant de voir si le poncho de randonnée est une excellente alternative à la veste imperméable, il est essentiel de savoir comment bien le choisir pour jouir des avantages qu’il est capable de procurer.

Son imperméabilité

L’imperméabilité d’une cape de pluie est, sans l’ombre d’un doute, le critère le plus important dans son choix. En effet, vu qu’on se sert d’un poncho de randonnée pour se protéger de la pluie et ne pas être trempé, s’il laisse les gouttes d’eau pénétrées à l’intérieur, il ne sera d’aucune nécessité.

Sa respirabilité

poncho de randonnée respirantMême si la cape de pluie est faite pour résister à la pluie, c’est-à-dire qu’elle doit avoir un bon niveau d’imperméabilité, il ne faut surtout pas négliger sa respirabilité. Effectivement, rien ne sert d’avoir un vêtement des plus imperméables (qui empêche l’humidité d’entrer à l’intérieur) s’il n’est pas assez respirant (n’évacue pas assez l’humidité de l’intérieur vers l’extérieur) pour la bonne raison que son utilisateur sera quand même trempé (mais dans ce cas par sa propre transpiration). Il est donc capital que le poncho offre un bon compromis entre l’imperméabilité et la respirabilité dans le but de limiter les risques que son utilisateur soit mouillé.

Sa praticité

Le fait de choisir un poncho de randonnée plutôt que d’autres vêtements imperméables se justifie, avant tout, par le fait qu’il est facile et rapide à enfiler. À vrai dire, il est primordial qu’un poncho de randonnée s’enfile en quelques minutes maximum sinon son utilisateur risque d’être totalement mouillé par la pluie avant même qu’il ait fini de le mettre. Il est à noter que d’une manière générale, une cape de pluie ne se porte pas tout le temps, mais il ne s’enfile que quand les premières gouttes de pluie commencent à tomber (ou, à la limite, quand le ciel commence à s’assombrir).

Les meilleurs ponchos de randonnée du moment

Les avantages qu’offre un poncho de randonnée

Un poncho de randonnée présente de nombreux avantages que les vestes imperméables ne peuvent offrir, qui sont les suivants :

Une protection plus étendue sur la surface du corps

bien choisir son poncho de randonnéLa majorité des ponchos de randonnée sont assez longs, qui descendent jusqu’à la hauteur des genoux. Ainsi, ils protègent, en plus du haut du corps, le haut des jambes contre les intempéries.

Une protection du randonneur et du sac en même temps

Une des particularités de la cape de pluie est qu’elle a été conçue dans le but de protéger le randonneur et le sac simultanément, mais aussi de ne pas laisser l’eau coulée entre lui et son sac. Cette particularité n’est pas retrouvée chez les vestes imperméables qui ne protègent que l’utilisateur, laissant son sac (surtout les bretelles et le dos du sac) sans défense contre les intempéries.

Un bon équilibre entre imperméabilité et respirabilité

Généralement, un poncho de randonnée est imperméable, c’est sa principale propriété (même s’il est moins performant que les vestes imperméables). Mais en plus de cela, il est aussi doté d’une bonne respirabilité, surtout quand le vent souffle du fait que ce dernier s’engouffre assez facilement dans le poncho en créant un courant d’air.

Un gain d’espace

Un poncho de randonnée (certains modèles plus précisément), après que l’orage soit passé, se replie dans une poche, qui facilite ainsi son rangement dans le sac. De plus, il est très peu encombrant, il n’occupe alors que très peu de place dans le sac à dos.

Les limites des ponchos

meilleur poncho de randonnée

Certes, comparés aux vestes imperméables, les ponchos de randonnée offrent des avantages significatifs, mais ils ont aussi leurs limites, qui sont les suivantes.

Ils ne coupent pas du vent

Bien que par temps chaud, le courant d’air, qui est produit par la pénétration du vent dans le poncho, s’avère très utile pour évacuer la transpiration ; par temps un peu plus frais, il ne fera qu’aggraver la sensation de froid ressenti par le randonneur. Cela signifie donc que la cape de pluie n’a pas du tout un effet coupe-vent.

Ils prennent le vent facilement

Au moment où le vent souffle fort, il y a de très fortes chances que le poncho ne reste pas en place, voire même que le vent l’emporte avec lui.

Tout seul, il est assez difficile de les enfiler

Même si la praticité est une des caractéristiques à prendre en compte dans le choix d’une cape de pluie, certains modèles s’avèrent difficiles à enfiler (et à enlever), et l’aide d’une autre personne est requise pour cela.

Ils sont inconfortables et présentent un certain danger

randonnée avec un ponchoD’un côté, un poncho de randonnée crée une sensation d’inconfort en limitant les mouvements du randonneur, principalement si ce dernier utilise un bâton de randonnée.

D’un autre côté, avec certains modèles de capes de pluie, l’utilisateur ne pourra pas bien, ou pas du tout, voir où il met ses pieds et cela sera susceptible d’engendrer des risques d’accident, en particulier s’il randonne sur des terrains accidentés.

Leur durée de vie est limitée

Un poncho de randonnée est, la plupart du temps, sujet à des frottements (notamment lorsqu’il est enfilé au-dessus du randonneur et de son sac) qui vont provoquer des abrasions importantes. De plus, il est assez lâche et s’accroche aisément sur les ronces, les branches et autres éléments qui entourent le marcheur, entraînant ainsi des trous sur celui-ci.

Les différents types de poncho ?

poncho de randonnée 2 en 1En ce moment, les modèles de poncho sont plus variés, mais ne se limitent plus à ces modèles traditionnels qui sont démunis de manches et dont la manière de les porter est de les enfiler par la tête. En effet, certains modèles sont dotés de manches et de capuches (qui sont ajustables ou non), il y a même des modèles munis d’une ouverture zippée ou de boutons pression (ils sont plus faciles à mettre même sans l’aide d’une autre personne, puisqu’ils s’enfilent comme une veste et non par la tête).Une cape de pluie peut aussi être courte ou longue.

Comme suscité précédemment, les ponchos prennent facilement le vent, et pour remédier à cela, des modèles avec un cordon (qui permet de resserrer la cape de pluie à la taille) ont été conçus.

Les fabricants ne se sont pas arrêtés sur ces modèles de poncho cités plus haut, ils sont allés chercher plus loin dans leurs créativités et sont sortis des modèles dont la capuche et les manches sont transparentes, et des modèles de poncho 2 en 1. Pour les premiers, ils ont été conçus pour faire oublier le fait qu’avec les précédents modèles, il était difficile, voire impossible, pour le randonneur de voir ses pieds quand il portait une cape de pluie (comme vu antérieurement).

À propos de la cape de pluie 2 en 1, elle est à la fois un poncho et un abri, d’où son appellation « tarp » (qui signifie bâche en anglais). Oui, il est bien possible de se servir de cette cape en tant que poncho dans l’intention de se protéger des intempéries au moment de la marche, et en tant qu’abri pour dormir la nuit ou pour attendre que l’orage cesse. Pour information, cette cape est capable d’abriter 2 personnes.

Bien choisir son poncho de randonnée grâce à nos conseils
5 (100%) 1 vote[s]

Dernière mise à jour le 2019-06-04